Accueil > fr > Longines Jumping International de La Baule > Actualités > Coupe des nations Furusiyya Fei présentée par Longines

Coupe des nations Furusiyya Fei présentée par Longines

vendredi 17 mai 2013, par webmaster

La nouvelle formule fait l’unanimité

Le tirage au sort pour déterminer l’ordre de passage des équipes dans la première étape de la Coupe des Nations Furusiyya FEI Division 1 européenne a eu lieu aujourd’hui en fin de matinée.

L’ordre de passage sera le suivant :
1. Pays-Bas ; 2. Espagne ; 3. Irlande ; 4. Grande-Bretagne ; 5. Belgique ; 6. Allemagne ; 7. Suisse ; 8. France.

Ce tirage au sort a été l’occasion pour John Roche, directeur du saut d’obstacles à la Fédération Equestre Internationale, de rappeler la volonté de la FEI d’ouvrir le circuit Coupe des Nations au monde entier qui jusqu’à l’année dernière, “était une compétition très européenne”.

“Le format Coupe des Nations a pris une tournure vraiment mondiale. Nous débutons ici à La Baule la première manche de la Division 1", a rappelé John Roche. “Il y a 8 nations dans cette division ; elles ont choisi à l’avance les 4 étapes lors desquelles elles pourront gagner des points afin de se qualifier pour la finale qui aura lieu fin septembre à Barcelone. Six places sont à prendre pour cette grande finale qui verra s’affronter dix-huit nations au total.”

“Ce nouveau format a vu le jour après de nombreuses discussions avec les fédérations nationales, les chefs d’équipe et les organisateurs de concours. Et ce choix de quatre étapes qualificatives par nation nous a semblé être la formule la plus juste. Tous les pays n’ont pas forcément beaucoup de couples de très haut niveau et il leur était difficile des points tout au long du circuit ", a-t-il ajouté. Cette nouvelle formule fait l’unanimité auprès des chefs d’équipe. “Quatre étapes, c’est plus juste pour les “petites” nations qui n’ont pas beaucoup de cavaliers et de chevaux. Elles peuvent prendre des points et rester en Division 1 tout en préservant leurs chevaux”, estime Philippe Guerdat, le chef d’équipe français.

“Je suis une de ces petites nations”, confirme le chef d’équipe de l’Espagne, Marco Fuste. “Ce format nous permet de nous concentrer sur ces quatre étapes et de ne pas avoir des chevaux épuisés à la fin de la saison."

“Il ne faut pas oublier qu’outre les Coupes des Nations, il y a aussi le Global Champions Tour et les championnats d’Europe en août, donc pour le bien-être des chevaux, c’est très bien”, renchérit Rob Hoekstra, chef d’équipe de la Grande-Bretagne.

“Ici, nous ne prenons pas de points”, explique Heiner Engemann, le chef d’équipe germanique, "mais cela nous permet de donner leur chance à de nouveaux couples." Un avis partagé par le chef d’équipe néerlandais, Rob Ehrens : "Nous sommes heureux de pouvoir venir à La Baule, même si les points ne comptent pas. On peut tester de jeunes cavaliers et leur faire prendre de l’expérience."

Les étapes de la Division 1 de l’Europe : La Baule, Rome, Saint-Gall, Rotterdam, Aix-la-Chapelle, Falsterbo, Hickstead, Dublin.