Accueil > fr > Longines Jumping International de La Baule > Actualités > J - 23 : Le stade François André se prépare......

J - 23 : Le stade François André se prépare......

mercredi 24 avril 2013, par Célia

J - 23 : Le stade François André se prépare...

La conférence de presse, donnée vendredi 19 avril à 11h au stade François André à La Baule, a levé le voile sur les principales actualités du Longines Jumping International de La Baule 2013. Elle se tenait en présence de MM. Alain Bentaha (Conseil régional des Pays de la Loire), Yves Métaireau (Maire de La Baule), Pascal Dubois (Directeur Technique National à la Fédération Française d’Equitation), Rémi Cléro (Président du Jumping) et de Mme Nadia Poirier (Directrice du Jumping).

JPEG - 34.2 ko

Les 3 évènements du Longines Jumping International de La Baule

- Le CSIO 5* de France (le label le plus élevé des compétitions internationales de saut d’obstacles) : avec 9 épreuves au programme pour 551 000 euros de dotation, il réunira 65 cavaliers, 180 chevaux, soit au total 19 nations.

- Le CSI 1* : ouvert aux cavaliers amateurs et expérimentés, il proposera 6 épreuves pour 34 000 euros de dotation et réunira 27 cavaliers, 40 chevaux, représentant 5 nations.

- Handisport : Les deux épreuves Handisport Cap Atlantique & AMP accueilleront 30 cavaliers, 35 chevaux, représentant 3 nations (France, Allemagne et Italie).

La Coupe des Nations Furusiyya FEI : un nouveau format, un nouveau sponsor

La Baule sera la première des 8 étapes de la Division 1 (D1) européenne du nouveau circuit Coupes des Nations FEI sponsorisé par le Fond équestre Saoudien, Furusiyya. Si ces compétitions par équipes conservent leur identité sportive, elles s’ouvrent désormais au monde entier divisé en 6 “régions” : l’Europe (avec une Division 1 et une Division 2) ; l’Amérique du Nord, l’Amérique Centrale et les Caraïbes ; l’Amérique du Sud ; le Moyen-Orient ; l’Asie et l’Australasie ; l’Afrique.

La France, la Suisse, l’Irlande, la Grande-Bretagne, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Belgique sont les 8 équipes en compétition dans cette épreuve.

Dans le cadre du nouveau règlement, la France, la Suisse, l’Irlande et la Grande-Bretagne ont choisi la Coupe des Nations bauloise pour marquer des points en vue de la finale mondiale organisée fin septembre à Barcelone.

15 français en lice

Le Directeur Technique National, Pascal Dubois, a souligné l’engagement de la Fédération Française d’Equitation à maintenir le seul CSIO 5* de France à La Baule, et a rappelé l’importance du concours baulois pour la cavalerie tricolore. Le DTN a dévoilé les noms des 15 cavaliers français qui participeront au CSIO 5* :

Eugénie Angot (Normandie),

Patrice Delaveau (Normandie),

Marc Dilasser (Normandie),

Julien Epaillard (Normandie),

Pénélope Leprevost (Normandie),

Kevin Staut (Normandie),

Aymeric de Ponnat (Normandie),

Olivier Guillon (Normandie),

Michel Hécart (Normandie),

Frédéric Busquet (Pays de la Loire),

Jérôme Hurel (Ile de France),

Roger-Yves Bost (Ile de France),

Simon Delestre (Lorraine),

Marie Hécart (Centre-Val de Loire),

Michel Robert (Rhône-Alpes).

Les concurrents individuels du CSIO 5* de France

Mis à part les engagés dans la Coupe des Nations Furusiyya FEI présentée par Longines du vendredi, et les 15 concurrents tricolores, 14 cavaliers étrangers concourront dans les 8 autres épreuves du CSIO 5* à titre individuel :

Marlon Zanoteli (BRA),

Santiago Lambre (MEX),

Franco Francesco (ITA),

Luca Moneta (ITA),

Richard Spooner (USA),

Igor Kawiak (POL),

Daniel Bluman (COL),

René Lopez (COL),

Alfredo Hernandez (SAL),

Omer Karaevli (TR),

Abdelkebir Ouaddar (MA),

Colonnel Jabri Hassan (MA),

Thomas Couve Correa (CHI),

Courtney Vince (CAN).

Le Jumping s’agrandit

Deux villages pointeront le bout de leurs tentes au stade François André. Le traditionnel Village des exposants réunira 70 marques issues d’univers différents (mode, équipements du cavalier et du cheval, transports, art, restauration...). Sur les tennis Barrière, s’installera le Village Grand Galop, un espace de 400 m2 dédié aux enfants âgés de 4 à 12 ans.

Le haut niveau à la portée de tous !

Fidèle à la tradition et conformément à la volonté de la Ville de La Baule, le Longines Jumping International de La Baule reste le seul événement équestre mondial de ce niveau à être intégralement gratuit pour le public.

Les partenaires 2013

Institutionnels : Fédération Equestre Internationale, Fédération Française d’Equitation, Ville de La Baule, Région des Pays de la Loire, Conseil Général de Loire-Atlantique, Pôle touristique de Cap Atlantique, Office du Tourisme de La Baule, Ministère des sports, Ministère de l’agriculture, Société Hippique Française

Commerciaux : Longines, Parfums Lolita Lempicka, Groupe Lucien Barrière, le Val d’Evre Traiteur, Mumm, EADS, Generali, Saur, Tropicana, Aéroport Nantes Atlantique, Concept Propreté, Edouard Set Traiteur, AMP-Visual TV, Groupe LCA, Hertz, Grand Galop, Laiterie de Montaigu, Cheval Shop, Soubirac, Licarzo

Médias : RMC, L’Echo de la Presqu’île Guérandaise, Ouest France, L’Eperon, Sports Equestres, www.cavadeos.com, FEI TV

Le Jumping à l’équilibre

Les difficultés liées à la conjoncture économique n’ont pas affaibli le concours baulois. L’implication et le soutien renforcé de partenaires fidèles, mais aussi l’arrivée de nouveaux (Lolita Lempicka et la Laiterie de Montaigu), lui permettent de maintenir une dotation sportive de 585 000 euros, de conserver un niveau de prestations exigé par ses 5 étoiles, et de terminer finalement à l’équilibre financier. Yves Métaireau précise que si la participation de la Ville a été confortée, elle n’a pas été augmentée pour autant. Le Longines Jumping International de La Baule est l’occasion de montrer l’attachement des baulois à ce premier évènement équestre de la saison, dont le stade est réputé pour faire partie des meilleures infrastructures d’accueil pour ce type d’évènement dans le monde.

La région des Pays de la Loire, une politique en faveur de la filière équine

La région des Pays de la Loire mène une politique ambitieuse en faveur du cheval et de ses activités, allouant chaque année 3,5 millions d’euros à la filière équine dans son ensemble. Attachée au Jumping International de La Baule, la région des Pays de la Loire apporte son soutien à cet évènement qui permet son rayonnement à l’échelle internationale. Alain Bentaha a également souligné l’importance des retombées économiques sur la station balnéaire, générées chaque année par le Jumping.