Accueil > fr > Longines Jumping International de La Baule > Actualités > Victoire des Pays-Bas, la France est 3ème

Victoire des Pays-Bas, la France est 3ème

vendredi 17 mai 2013, par webmaster

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Coupe des nations Furusiyya Fei présentée par Longines

L’an passé, les Pays-Bas s’étaient contentés de la 2e place au terme d’un barrage avec la Belgique. Cette année, les Néerlandais sont montés sur la plus haute marche du podium de la Coupe des Nations Furusiyya FEI présentée par Longines. Une magnifique victoire acquise notamment grâce à l’expérience du vétéran de l’équipe, Albert Voorn (56 ans), et à deux jeunes garçons talentueux : Hendrik-Jan et Frank Schuttert, âgés respectivement de 23 et 19 ans.

Ce sont les Néerlandais qui ont ouvert le bal de cette Coupe des Nations Furusiyya FEI présentée par Longines. Albert Voorn et Tobalio se sont montrés les plus réguliers de l’équipe avec un point de temps dépassé dans chaque manche. Leon Thijssen et Tyson n’ont pris qu’un point en première manche, mais sont sortis de piste avec 5 points dans la deuxième. Les frères Schuttert faisaient leurs premières armes à ce niveau. Hendrik-Jan et Cerona H S ont raté leur première manche avec 9 points, quant à Frank et Winchester H S, ils ont quitté la piste avec 5 points. Dans la deuxième manche, les deux jeunes espoirs néerlandais ont rectifié le tir, obtenant 2 superbes sans-fautes et la victoire de leur équipe.

Venue pour prendre des points qualificatifs pour la finale, la Suisse avait fait le déplacement avec une équipe expérimentée et pouvait espérer la victoire à l’issue de la première manche, grâce aux sans-fautes de Janika Sprunger et Palloubet d’Halong et de Pius Schwizer et Powerplay, ainsi qu’au champion olympique Steve Guerdat auteur d’un seul point de temps dépassé avec Nasa. Mais dans la deuxième manche, Paul Estermann et Castlefield Eclipse sont sortis de piste avec 5 points, tout comme Steve Guerdat et Nasa. Janika Sprunger et Palloubet d’Halong ont fait un nouveau sansfaute, alors que Pius Schwizer et Powerplay ont raté leur 2e manche avec 9 points. La Suisse prend cependant la 2e place. Sur la 3e marche, on trouve 3 équipes venues elles aussi chercher des points : la France, la Grande-Bretagne et l’Irlande.

Côté tricolore, Pénélope Leprevost et Topinambour ont pris un point de temps en 1re manche et ont fait une faute dans la 2e. Marc Dilasser et Obiwan de Pilière*JO ont d’abord fait 2 fautes, puis ont rectifié le tir et ont obtenu le sans-faute dans la 2e. Olivier Guillon et Lord de Theizé ont fait exactement l’inverse. Quant à Kevin Staut et Estoy Aqui de la Muze*HDC, ils ont fait 4 points dans les deux manches.

Chez les Britanniques, Nick Skelton et Big Star ont signé un double sans-faute. Ben Maher et Cella ont fait 4 points, puis ont enchaîné avec un sans-faute. Scott Brash et Hello Sanctos ont obtenu 4 et 8 points, quant à Robert Smith et Voila IV, ils ont fait 5 points dans chaque manche. Les Irlandais ont bien débuté avec les sans-fautes de Shane Sweetnam et Amaretto Darco et de Shane Breen et Balloon. Mais les deux couples ont fait 8 et 4 points dans la 2e manche. Shane Carey et Ballymore Eustace ont d’abord fait deux fautes, puis ont juste pris un point de temps dépassé en 2e manche. Quant à Billy Twomey et Tinka’s Serenade, ils sont passés à travers la 1re manche avec 9 points, mais ont ensuite réussi le sans-faute.

Ils ont dit...

Albert Voorn (NED) : "Gagner à La Baule, c’est un sentiment incroyable ! Je travaille en France cinq mois de l’année, alors c’est mon deuxième chez moi. Merci au public de m’avoir donné l’impression d’être à la maison ! "

Hendrik-Jan Schuttert (NED) : " C’est notre première Coupe des Nations ensemble (avec son frère Frank, NDLR). C’est incroyable de débuter ici à La Baule et de gagner ! "

Frank Schuttert (NED) : " J’ai été beaucoup plus agressif dans la deuxième manche et du coup, mon cheval a beaucoup mieux sauté. "

Rob Ehrens (chef de piste des Pays-Bas) : " Dommage que les points ne comptent pas ! Mais c’est bien pour moi de pouvoir mettre des jeunes en équipe. Avec notre victoire, la France prend moins de points, ça peut nous arranger pour la finale ! "

Marc Dilasser (FRA) : " Après la première manche, j’ai essayé d’analyser ce qui c’était passé. Je pense que je ne suis pas parti dans le bon rythme et mon cheval n’était pas assez dedans. Et puis je me suis dit : " Si tu veux en faire d’autres (des Coupes des Nations, NDLR), il faut que tu sortes un sansfaute. " Je suis d’origine bretonne et courir cette Coupe alors que je la regardais depuis les tribunes quand j’étais gamin, c’est quelque chose de très fort ! "

Philippe Guerdat (chef d’équipe de la France) : " On est un peu déçu sur le coup. On aurait pu être 2e. Cela dit, on a mieux commencé que l’année passée (la France avait fini à la 8e place, NDLR) et il y a un formidable état d’esprit. Je veux qu’on avance tous ensemble. J’ai du plaisir avec cette équipe ! "